Miel


Liste d'épicerie

Vider la liste d'épicerie
Miel

Partagez cet ingrédient

Bienfaits

Le miel est un aliment connu depuis des millénaires et reconnu pour ses nombreuses vertus.

En voici quelques unes : 

  • Édulcorant naturel, le miel peut remplacer le sucre raffiné dans vos boissons comme le thé, tisane ou café. Il est également présent dans la préparation de recettes.
  • Antibactérien, le miel vous aidera à combattre un mal de gorge.
  • Ses antioxydants renforcent le système immunitaire.
  • Antitussif, le miel est reconnu pour calmer la toux.

Précautions

Des études déconseillent la consommation de miel chez les enfants de moins d’un an car il pourrait être la cause du botulisme infantile.

Conservation

Le miel n’aime pas les écarts de température alors conservez-le dans un placard à l’abri de la lumière. Une température de 20°C serait la plus appropriée.

Description

Il existe un grand nombre de miels différents et il n’est n’est pas toujours aisé de s’y retrouver à travers cette grande diversité ! C’est pourquoi nous vous proposons ici une classification (non exhaustive) de cet ingrédient si apprécié de toute la famille.

Tout d’abord, le miel peut être classé selon la saison.

Butiné au printemps, il aura une couleur plutôt claire et son
parfum sera plus doux que le miel d’été qui sera, quant à lui, plus coloré, allant jusqu’au brun foncé.

Le miel peut bénéficier d’une Appellation d’Origine Contrôlée, d’une Indication Géographique Protégée/Contrôlée ou encore d’un Label Rouge, selon la région de laquelle il provient :

  • Le miel de Corse (AOP)
  • Le miel de sapin des Vosges (AOC)
  • Le miel d’Alsace et le miel de Provence (IGP)
  • Le miel de sapin d’Alsace, le miel de lavande et le miel toutes fleurs de Provence (Label Rouge).

Enfin, l’origine du nectar peut également permettre de choisir un miel adapté à l’utilisation souhaitée.
En effet, qu’il s’agisse d’un miel monofloral (issu à au moins 80% de la même variété florale) ou d’un miel toutes fleurs (ou polyfloral), l’origine du miellat donnera des goûts, des parfums et des couleurs différentes.

Il existe un grand nombre de miels monofloraux. En voici quelques exemples:

  • Le miel d’acacia : doux, reste longtemps liquide, idéal pour sucrer le thé ou la tisane car il ne le dénature pas;
  • Le miel de châtaigner : un goût typique, puissant.
  • Le miel de bruyère : aimé ou détesté, ce miel présente un goût assez amer et âpre ainsi qu’une forte saveur de caramel. Il sera idéal dans la conception du pain d’épices.
  • Le miel de bourdaine : plutôt fruité, il en ressort des notes balsamiques.

Les miels polyfloraux sont issus de diverses floraisons et présentent donc autant de différences qu’ils proviennent de territoires différents et de fleurs butinées différentes.

Côté jardin : Comment le cultiver ?

La culture du miel ou apiculture exige des connaissances spécifiques. Elle peut s’effectuer une ou plusieurs fois dans l’année selon le type de miel souhaité (monofloral ou polyfloral) et, à chaque fois, l’apiculteur doit respecter un certain nombre de règles de sécurité élémentaires.

Il existe différentes techniques de récoltes, la plus courante étant la récolte cadre à cadre. Celle-ci est rapide mais peut occasionner un peu de perte due à des coulées de miel car, après enfumage, l’apiculteur ôte les abeilles en les secouant. Pour éviter cela, la récolte au chasse-abeilles peut être utilisée mais elle nécessitera deux interventions.

L’apiculteur professionnel utilise généralement un souffleur lui permettant de chasser les abeilles dans le corps de la ruche et de récolter le miel de manière rapide et efficace.

Enfin, le miel peut être récolté au répulsif. Cependant, cette méthode, certes rapide, est peu utilisée car elle pollue le miel.

 

Quelques recettes à faire avec cet ingrédient

Commentaires

>